Aller au menu - Aller au contenu

À la Librairie Ancienne Gauzy


Messianisme ou réforme asolue du savoir humain

Nommément : réforme des mathématiques comme prototype de l'accomplissement final des sciences, et réforme de la philosophie comme base de l'accomplissement final de la religion

Paris, Firmin Didot (15 aout 18)

Petit-in-folio Demi chagrin vert à coins

Coins et coiffes usés ; fortes rousseurs

Ce volume, complet de la seconde partie "Réforme de la philosophie comme base de l'accomplissement final de la religion" est ici en E. O.

Josef Hoëné-Wronski est un philosophe et scientifique polonais.
Né Josef Hoëné à Wolsztyn en Pologne, il est le fils du dernier architecte du roi de Pologne. Il participa à la guerre pour l'indépendance de son pays entre 1791 et 1794 et se distingua notamment lors du siège de Varsovie face aux Prussiens. Il fut fait prisonnier à la bataille de Maciejowice et fut emprisonné 4 années. Lorsqu'il fut libéré, il gagna l'Allemagne où il commença des études de droit, de philosophie et de mathématiques. Il gagna ensuite la France où il travailla à l'observatoire de Marseille.
Il se fit naturaliser français sous le Directoire. En 1810 il s'installa à Paris, se maria, et adopta le nom de Wronski. Il parlait un grand nombre de langues comme le polonais, le français, le latin, le grec, l'hébreu, l'arabe, l'araméen, mais pas l'anglais. Son but était une « Réforme du savoir humain » comprenant aussi bien la théorie du mouvement spontané que l'art de gouverner.

220

Référence : #1813