Aller au menu - Aller au contenu

À la Librairie Ancienne Gauzy


Dictionnaire historique de l'ancien langage francois ou glossaire de la langue françoise depuis son origine jusqu'au siècle de louis XIV

Niort, Favre (sd. 1875/1)

In-4 Broché

Le tome 1er est fragile, le premier et le dernier cahier sont en train de se détacher, la couverture est tachée ; les autres volumes ne sont pratiquement pas coupés, quelques couvertures sont défraichies, les dos insolés avec quelques petits manques sur l

Publié par les soins de L. Favre, membre de la société de l'histoire de France, avec le concours de m. Pajot, archiviste-paléographe contenant : Signification primitive et secondaire des vieux mots, voeux mots employés dans les chants des trouvères, acceptations métaphoriques ou figurées des vieux mots français - Mots donc la signification est inconnue - Etymologie des vieux mots, orthographe des vieux mots - Constructions irrégulières des tours de phrases de l'ancienne langue, Abréviations ; études sur les équivoques qu'elles présentent dans leurs anciens auteurs. Ponctuation, difficultés qu'elles présentent. Proverbes qui se trouvent dans nos poètes du XII, XIII et XIVe siècles. Noms propres et noms de lieux corrompus et défigurés par les anciens auteurs. Mots empruntés aux langues étrangères, usages anciens suivis de curiositez françoises pour supplément aux dictionnaires ou recueil de plusieurs belles propriétés avec une infinité de proverbes et quolibets pour l'application de toutes sortes de livres par Antonin Oudin.
-‎10 volumes.
Peu courant.
"Elaboré par Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye, né en 1697, le "Dictionnaire historique de l'ancien langage françois ou Glossaire de la langue françoise depuis son origine jusqu'au siècle de Louis XIV" n'a pas connu les honneurs de la publication du vivant de l'auteur. En 1780, un an avant sa mort, seulement les deux tiers du premier volume étaient imprimés après plus de quarante années d'un labeur acharné et continu. C'est grâce à la diligence d'un érudit polygraphe de la deuxième moitié du XIXe siècle, Léopold Favre, l'éditeur du "Glossarium ad scriptores mediae et infimae latinatis" de Charles du Fresne Du Cange, que l'oeuvre monumentale de La Curne de Sainte-Palaye a été publiée en dix volumes, de 1875 à 1882, avec la collaboration de Léon Pajot, archiviste-paléographe, à partir des précieux et importants matériaux laissés sous forme manuscrite par La Curne.

Pour la finesse des gloses et la richesse du corpus examiné (oeuvres littéraires, historiques et didactiques des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles, imprimés des XVIe et XVIIe siècles, chartes, inventaires anciens, etc. ) , le dictionnaire de La Curne est indispensable aux historiens de la langue française, et plus particulièrement aux spécialistes du moyen français (XIVe-XVe siècles) . Nombre de mots ou de sens particuliers n'ont pas été relevés par Frédéric Godefroy (Dictionnaire de l'ancienne langue française, 10 vol. , 1881-1902) , Edmond Huguet (Dictionnaire de la langue française du XVIe siècle, 7 vol. , 1925-1967) , l'Altfranzösisches Wörterbuch d'Adolf Tobler et Erhard Lommatzsch (11 vol. , 1922-2002) ou encore le "Französisches etymologisches Wörterbuch" de Walther von Wartburg (25 vol. , depuis 1922) , qui ont tous exploité, sous sa forme manuscrite (F. Godefroy) ou imprimée, le dictionnaire de La Curne.

Le "Dictionnaire historique" de La Curne de Sainte-Palaye et ses 60 000 entrées est un instrument de travail irremplaçable pour une étude approfondie du vocabulaire de l'ancienne langue. Les remarquables intuitions de La Curne concernant l'élucidation des sens particuliers d'un mot ainsi que le classement de ses diverses acceptions, son attention portée sur les mots rares ou sur les nombreuses locutions et proverbes de l'ancien et du moyen français font de son oeuvre un ouvrage de référence incontestable. " Cf "Gilles Roussineau"

1000

Référence : #1256