Aller au menu - Aller au contenu

À la Librairie Ancienne Gauzy


Le passavant

Epître de maître Benoît Passavant à messire Pierre Lizet où il lui rend compte de sa mission à Genève et de ses conversations avec les hérétiques, traduite pour la première fois du latin macaronique de Théodore de Bèze par Isidore Liseux, avec le texte en regard, et la complainte de messire Pierre Lizet sur le trespas de son feu nez. ‎

Paris, Isidore Liseux (1875)

In-12 Demi basane marron postérieure, tête dorée

Dos pâli ; couverture conservée, quelques rousseurs

Réimpression du pamphlet de Théodore de Bèze contre l'église catholique : le vicaire de Calvin imagine une réponse des protestants à une lettre virulente que leur avait fait parvenir Pierre Lizet, abbé de Saint-Victor, et déchaîne sa plume caustique. "C'est tout le Système, toute la sacro-sainte Hiérarchie qui s'écroule sous un feu roulant de quolibets. " Le texte latin est présenté en regard de la traduction française. ‎

85

Référence : #2013